Boutique en ligne

Catégorie: Votre ITE "prête à poser"

PRIM’EXT

Procédé d'Isolation Thermique par l'Extérieur avec enduit de parement organique (RPE) sur polystyrène TH38, calé-chevillé

Fiche technique / Informations produit

PROCEDE D’ISOLATION THERMIQUE PAR L’EXTERIEUR EN PANNEAUX DE POLYSTYRENE EXPANSE BLANC.

Pose calée-chevillée. Avec enduit mince et parement organique.

Le procédé est fourni avec :

  • les panneaux isolants (1.05 m²/m²), inclus 5 % de chutes
  • les profilés de départ (0.35ml/m²) et de protection des angles (0.20m/m²)
  • le produit de calage (3 kg/m²),
  • les chevilles de fixation traversantes (9 chevilles/m²),
  • le sous enduit (4 kg/m²),
  • le treillis en fibre de verre (1.15 m²/m²),
  • l’enduit de finition ( 3 kg/m²).
Caractéristiques de l’isolant
Epaisseur (mm) 120
Longueur (mm) 1200
Largeur (mm) 600
Surface panneau (m³) 0.72
Nb de panneaux par colis 4
Nb de m³ par colis 2.88
Résistance Thermique TH38 3.15
Masse volumique 14 à 17 kg/m³
Conductivité thermique λ 0,038 W/m °C

Procédé d’Isolation Thermique par l’Extérieur avec enduit de parement organique (RPE) sur polystyrène TH38, calé-chevillé

  • Système sous-enduit et enduit de finition en pâte prête à l’emploi
  • Le confort et l’efficacité de l’Isolation Thermique par l’Extérieur
  • Une large palette d’aspects et de coloris. Choisissez le vôtre.

DOMAINES D’UTILISATION

  • Isolation Thermique par l’Extérieur des maisons individuelles, immeubles collectifs, bâtiments tertiaires et publics
  • réfection et protection des façades dégradées

SUPPORTS extérieurs selon Agrément Technique Européen

  • maçonneries de parpaings, de briques ou blocs de béton cellulaire, revêtues ou non d’un enduit ciment
  • maçonneries de pierres revêtues d’un enduit conforme à la norme NF P 15-201 / DTU 26-1
  • parois de béton banché ou préfabriqué
  • ces supports peuvent être également recouverts d’une peinture ou d’un revêtement organique épais (RPE)

REVETEMENTS ASSOCIÉS

weber.tene XL, weber.tene ST, weber.tene SG

° ° ° ° °

Limites d’emploi

  • ne pas appliquer :
    • sur surface horizontale ou inclinée, exposée à la pluie
    • sur support friable ou peu résistant
    • sur support neuf (cf. cahier 3035 du CSTB)
  • sur les façades exposées aux chocs thermiques, éviter l’emploi de revêtements de finition de coloris foncés dont le coefficient alpha est > 0,7 (ou > 0,5 au-dessus de 1 300 m d’altitude)

Caractéristiques de mise en oeuvre

  • mise en place des chevilles après 12 à 24 h de séchage du calage en weber.therm XM (suivant les conditions atmosphériques)
  • sous-enduit weber.therm PPE : délai de séchage de 6 à 12 h entre passes ou bien frais dans frais
  • délai avant la finition : 24 h au minimum

Ces temps à + 20 °C sont allongés par temps froid et réduits par temps chaud.

Par temps froid ou humide, le séchage peut nécessiter plusieurs jours

  • épaisseur du sous-enduit weber.therm PPE sec = 2 mm

Identification

weber.therm XM (calage)

  • composition : chaux aérienne, liant hydraulique, sable siliceux et calcaire et adjuvants spécifiques
  • densité de la pâte pure : 1,1

Weber.therm PPE (sous-enduit)

  • pâte sans ciment prête à l’emploi composée de liant en dispersion aqueuse à base de résines synthétiques, charges minérales, fibres et adjuvants spécifiques ; densité de la pâte fraîche : 1,7

Polystyrène expansé blanc à bord droit

  • classement ACERMI : l ≥ 2, S ≥ 4, O=3, L=4, E ≥ 2

Treillis d’armature

  • partie courante : tissu de verre (maille 4,5 x 4,5 mm ; 2 fils verts)
  • partie basse : treillis renforcé (maille 4 x 4 mm ; 1 fil noir tous les 10 cm)

Performances

CE selon ETAG n° 004

Polystyrène expansé blanc

  • conductivité thermique λ : 0,038 W/m °C
  • classement ACERMI

Treillis d’armature

  • armature courante : tissu de verre (maille 4,5 x 4,5 mm ; 2 fils verts) résistance en traction : 180 daN/5 cm, T≥1 Ra≥1, M=2, E=2
  • armature renforcée : treillis renforcé (maille 4 x 4 mm ; 1 fil noir tous les 10 cm) résistance en traction : 500 daN/5 cm

Classement des matériaux

  • classement au feu : M2 classement français, classement européen non testé
  • classement reVETIR : r3 e2 V1 à 4 E2 T3 à 4 I3 R2 à 4
  • résistance maximale à la dépression des systèmes calés chevillés

Documents de référence

  • ETAG n° 004
  • Agrément Technique Européen : ATE – 04/0009
  • Document Technique d’Application DTA 7/04-1380 V1
  • cahier des prescriptions techniques d’emploi et de mise en oeuvre n° 3035 publié par le CSTB : systèmes d’Isolation Thermique par l’Extérieur avec enduit mince sur polystyrène expansé
  • cahier 3399 de mars 2002 (modificatif n° 1 du cahier 3035)
  • cahier 237 publié par le CSTB (livraison 1833 de mars 1983)

Recommandations

  • l’isolant ne doit jamais recouvrir un joint de dilatation. Utiliser des profilés spéciaux pour les protéger et les masquer
  • ne pas obstruer les bouches de ventilation existantes
  • pour les parties enterrées et les points singuliers, se référer au cahier des prescriptions techniques d’emploi
  • avant mise en oeuvre du procédé, il est nécessaire de vérifier, par des essais de traction sur les fixations, que la charge admissible par cheville est satisfaisante (essais à réaliser conformément aux spécifications du cahier n° 3035 du CSTB, annexe 2)
  • protéger les tranches supérieures du procédé par des bavettes, couvertines …, selon les règles de l’art, pour éviter tout risque d’infiltration d’eau

Choix du nombre de points de fixation des plaques de polystyrène (120 x 60 cm)

  • le nombre de points de fixation des plaques est déterminé en fonction de la dépression maximale sous vent normal qui dépend de :
    - la classification neige et vent de la région (zone 1, 2, 3, 4 ou 5)
    - la hauteur de la construction (pour les hauteurs supérieures à 30 m, les valeurs ci-contre n’ont qu’un caractère indicatif)
    - la nature du site (normal ou exposé)
    - la localisation des panneaux sur les façades

Classification neige et vent en fonction de la localisation de la construction.
Détermination de la nature du site

  • site normal pour les plaines ou plateaux de grande étendue pouvant présenter des dénivellations peu importantes, de pente inférieure à 10% (vallonnements, ondulations)
  • site exposé :
    au voisinage de la mer, le littoral en général (sur une profondeur de 6 Km), les îles ou presqu’îles étroites, le sommet des falaises ;
    à l’intérieur du pays : les vallées étroites où le vent s’engouffre, les montagnes isolées ou élevées, certains cols

Exemple de calcul du nombre de chevilles pour fixation des plaques

  • si on ignore la constitution du support ou même en cas de pluralité des supports, il sera nécessaire de procéder à un test préalable de la charge maximale admissible par cheville in situ (selon annexe 2 du cahier 3035 du CSTB)
  • minimum requis par le DTA (tableau performances)

- 8 chevilles au m² en région 1 et 2 sur site normal pour un bâtiment jusqu’à 10 m de hauteur

- 10 chevilles au m² en région 2 sur site exposé, région 3 et 4 sur site normal pour un bâtiment jusqu’à 10 m de hauteur

- 12 chevilles au m² en région 2 et 3 et 4 sur site exposé pour un bâtiment de plus de 15 m de hauteur (4 exposé = ht 10 m maxi)

Évaluation de l’exposition au vent

(F1 d* < 700 ; F2 d* < 1100 ; F3 d* < 1675 )

Exposition au vent

Préparation des supports

  • désolidariser tous les points durs (appuis, balcons, corniches, pierres, murs non isolés…) à l’aide de la bande de désolidarisation weber.therm
  • éliminer par piochage les balèvres ou surépaisseurs éventuelles
  • éliminer les parties soufflées ou friables, et faire un renformis au mortier
  • rallonger les gonds et arrêts de volets, ainsi que tout élément du type descente d’eau pluviale, aération, robinet
  • réparer les bétons dégradés par la corrosion des armatures
  • calfeutrer les fissures supérieures à 2 mm d’ouverture
  • les supports doivent être plans et permettent un ancrage correct des chevilles (essais de traction préalables)
  • si le support n’est pas plan (plus de 10 mm sous la règle de 2 m), retrouver un support propre et absorbant, puis réaliser un renformis au mortier
  • reprendre les arêtes si nécessaires
  • sur les tableaux et voussures, décaper et éliminer les revêtements organiques existants, puis effectuer un lavage à l’eau claire

Conditions d’application

  • température d’emploi : de + 5 °C à + 30 °C
  • ne pas appliquer en plein soleil ou sous la pluie, sur support gelé, en cours de dégel ou s’il y a un risque de gel dans les 24 h

Précautions d’utilisation

  • pour utiliser ce produit en toute sécurité, afin de protéger votre santé et l’environnement, respectez les conseils de prudence qui sont étiquetés sur l’emballage
  • les consignes de sécurité pour un emploi sûr de ce produit sont disponibles dans la Fiche de Données de Sécurité (FDS), accessible sur www.quickfds.fr
  • les informations relatives aux dangers des produits figurent à la rubrique « Sécurité Produit »

I – Application : Désolidarisation des points durs

Aux liaisons du système avec les points durs (menuiseries, appuis de fenêtres, balcons, casquettes ou autres saillies de cette nature), interposer la bande de désolidarisation afin de ménager un espace permettant leur libre dilatation

II – Application : pose des profilés de soubassement

  • battre un trait horizontal au bleu à 15 cm du point le plus haut du sol
  • pour les balcons, terrasses, escaliers, le niveau de départ est fixé de 1 à 2 cm au-dessus du niveau du sol
  • réaliser les coupes d’onglet des profilés pour avoir des raccords plus discrets
  • positionner les profilés et percer avec un foret de diamètre 6 mm pour permettre le passage des chevilles. La fixation ne doit pas être distante de plus de 5 cm de l’extrémité de chaque élément. L’espace entre chaque fixation doit être de 30 cm au maximum
  • enfoncer les chevilles plastiques expansives appropriées
  • laisser un espace de 2 à 3 mm entre chaque profilé

III – Application : pose des plaques de polystyrène

Calage

  • caler les plaques de 1.2 m x 0,60 m à l’aide du mortier weber.therm XM gâché avec 5 à 6 l d’eau par sac de 25kg à l’aide d’un malaxeur électrique lent (500tours/min)
  • laisser reposer 5 minutes. Le calage des plaques de polystyrène de 120 x 60 cm est réalisé par 7 à 12 plots de weber.therm XMrépartis uniformément sur l’isolant.
  • le nombre de plots et de chevilles déterminera la résistance à la dépression
  • weber.therm PPE ne peut pas servir de mortier de calage
  • les panneaux sont posés bout à bout par rangées successives « façon coupe de pierre », à partir du niveau bas établi par le profil de départ
  • en angle sortant ou rentrant, harper les plaques
  • aux angles de baie, découper les plaques en  »L » afin de limiter les fissures « en moustache »
  • au fur et à mesure, s’assurer de la planéité en battant les plaques, à l’aide d’un bouclier ou d’une règle
  • dans le cas de joints ouverts, calfeutrer avec des lames de polystyrène ou en injectant de la mousse PU, jamais avec le mortier de sous-enduit ou le mortier de calage

Ponçage

  • après séchage du mortier de calage et avant le chevillage, poncer les désaffleurements des plaques avec une taloche abrasive; le ponçage est indispensable pour réduire le risque de spectres en lumière rasante et assurer une consommation et une répartition régulière du sous-enduit weber.therm PPE

Chevillage

Après séchage du produit de calage :

  • percer selon le plan de chevillage indiqué. Respecter le diamètre et la profondeur de passage inhérent au type de cheville choisi et au support initial
  • enfoncer les chevilles à expansion au marteau caoutchouc sans endommager l’isolant
  • enfoncer ou visser complètement le clou ou la vis d’expansion dans la cheville
  • la tête de la cheville doit affleurer la surface de l’isolant
  • plans de chevillage en partie courante :

IV – Application du sous-enduit

Préparation du mortier de sous-enduit weber.therm PPE

  • produit prêt à l’emploi
  • malaxer avant utilisation si nécessaire

Renforcement des parties basses

  • dans le cas de partie inférieure de la façade exposée aux chocs ou située sur la voie public, appliquer le treillis renforcé sur 2 m de hauteur à partir du sol, marouflé dans une couche de sous-enduit, sans recouvrement entre les lés ni retournement sur les angles
  • dans le cas de partie inférieure de la façade non exposée aux chocs et en partie privative, le treillis renforcé peut être remplacé par le tissu de verre standard

Angles saillants et baies

  • toutes les arêtes saillantes doivent être protégées avec des baguettes d’angle insérées directement dans la pâte
  • pour atténuer la surépaisseur, lisser la colle en prenant appui sur l’arête de la baguette
  • renforcer tous les angles des baies en marouflant des bandes obliques de tissu de verre (30 x 30 cm minimum) dans une couche de sous-enduit

Renforcement à la jonction des profilés

  • renforcer chaque jonction de profilés (rails de départ, profilés d’angle) en marouflant des bandes de treillis d’armature (30 x 30 cm minimum) dans une couche de sous-enduit

Parties courantes

  • appliquer une couche en passes verticales, puis régler l’épaisseur avec une taloche crantée 5 x 5 mm (épaisseur : environ 1,5 mm)
  • maroufler le tissu de verre de haut en bas avec une lisseuse inox ; bien le tendre. Il ne doit pas faire de plis, et doit rester à distance constante (1,5 mm) de l’isolant
  • pour éviter les fissurations, faire chevaucher les lés entre eux de 10 cm aux raccordements
  • retourner le tissu de verre d’au moins 20 cm sur les arêtes de murs et sur toute la profondeur des linteaux et des tableaux
  • frais dans frais ou après un séchage de 6 à 12 heures, appliquer une seconde couche de sous-enduit ; la régler avec une taloche crantée 5 x 5 mm, puis lisser soigneusement (épaisseur : environ 1,5 mm)
  • avant finition, mais après séchage du sous-enduit, calfeutrer les joints à hauteur des points durs avec un mastic plastique 1re catégorie

V – Application de la finition

Fiche technique

Calage de l’isolant weber.therm XM

  • Unité de vente :
    - seau en plastique de 25 kg (palette complète filmée de 24 seaux, soit 600 kg)
  • Format de la palette : 80 x 120 cm
  • Consommation : 2 à 3 kg/m² *

Sous-enduit weber.therm PPE

  • Unité de vente :
    - seau en plastique de 25 kg (palette complète filmée de 24 seaux, soit 600 kg)
  • Format de la palette : 80 x 120 cm
  • Consommation : 3,5 à 4 kg/m² (hors ciment à mélanger)

Enduit de finition weber.tene XL

  • Unité de vente
    -
    seau en plastique de 25 kg (palette filmée complète de 24 seaux, soit 600 kg)
  • Format de la palette : 80 x 120 cm
  • Consommation : de 2,5 à 3 kg/m²
  • Couleurs : 220 teintes (voir Nuancier)

Outillage :

Règle, truelle, bleu, perceuse, malaxeur électrique lent (500 tr/min), fouet inox, marteau, taloche crantée ITE 5 x 5 mm, couteau à enduire, scie égoïne, taloche abrasive PSE, lisseuse inox souple, lisseuse plastique, tournevis cruciforme, scie à métaux, cisaille

Rendement moyen :

En partie courante, 20 m²/3 compagnons servis/jour

Conservation :

1 an à partir de la date de fabrication, en emballage d’origine non ouvert, stocké à l’abri du gel et des fortes chaleurs

*variable suivant la qualité du support


PRIM’EXT
Tarif au m²
PRIM’EXT
  • 53.76 € TTC (44.80 € HT)
  • Nuancier

    000 Blanc 000 Blanc 000 Blanc

    001 Blanc cassé 001 Blanc cassé 001 Blanc cassé

    002 Rose clair 002 Rose clair 002 Rose clair

    006 rose foncé 006 rose foncé 006 rose foncé

    009 Beige 009 Beige 009 Beige

    010 Beige ocré 010 Beige ocré 010 Beige ocré

    012 Brun 012 Brun 012 Brun

    013 Brun foncé 013 Brun foncé 013 Brun foncé

    015 Pierre claire 015 Pierre claire 015 Pierre claire

    016 Ton pierre 016 Ton pierre 016 Ton pierre

    017 Pierre foncée 017 Pierre foncée 017 Pierre foncée

    231 Jaune ivoire 231 Jaune ivoire 231 Jaune ivoire

    041 Crème 041 Crème 041 Crème

    049 Ocre rouge 049 Ocre rouge 049 Ocre rouge

    080 Ton brique 080 Ton brique 080 Ton brique

    091 Gris perle 091 Gris perle 091 Gris perle

    092 Rose antique 092 Rose antique 092 Rose antique

    104 Beige ambré 104 Beige ambré 104 Beige ambré

    105 Brun-vert 105 Brun-vert 105 Brun-vert

    295 Ocre intense 295 Ocre intense 295 Ocre intense

    297 Ocre chaud 297 Ocre chaud 297 Ocre chaud

    307 Jaune-vert 307 Jaune-vert 307 Jaune-vert

    323 Brique orangée 323 Brique orangée 323 Brique orangée

    330 Brique Rouge 330 Brique Rouge 330 Brique Rouge

    344 Cerise foncée 344 Cerise foncée 344 Cerise foncée

  • Quantité


Catégorie: Votre ITE "prête à poser"

Vous souhaitez des renseignements sur ce produit ?

Merci de renseigner le formulaire ci-dessous


 
Nous ne répondons qu'aux messages sur lesquels figurent une adresse email et un numéro de téléphone valides.